Accueil AGENDA ET ACTUALITE TRIMESTRIELLE
 

Une descente de Loire, pas comme les autres...

par Jean Michel Feuillet
mardi 30 mai 2006.


Chacun d’entre nous au fond de soi a un souvenir d’enfance qui l’a marqué... et bien le mien, c’est une découverte au petit matin à l’âge de 13 ans d’une île de Loire.

Je crois que je n’oublierai jamais ce moment si intense : une brume m’entourant, de l’herbe humide, des odeurs de vase et de poissons, des chants d’oiseaux partout, le soleil se levant ,bref l’impression d’être ailleurs dans un autre monde...

Cet amour pour la Loire ne m’a jamais quitté depuis et je me suis mis à la découvrir par différentes façons :

l’ornithologie, la photo, le canoë, la batellerie, le patrimoine bâti, sans oublier le vélo fidèle compagnon depuis l’âge de 6 ans.

En mai 2002, lors d’un séjour en Haute-Loire avec des amis nous sommes allés voir la source de Loire, c’était un instant magique. En regardant, ce petit filet d’eau appelé Loire, je me suis promis de revenir en vélo l’an prochain et de la descendre de sa source à son estuaire. Le projet était lancé.

Ce sont en tout 1522 km que j’ai parcouru en 3 étapes :

- La Première reliant le Mont Gerbier de Jonc à Roanne en juillet 2003. 10 jours de bonheur en compagnie de mon cousin Franck à monter et descendre la montagne et à observer une Loire que je ne connaissais pas. J’ai même pu descendre une portion en canoë de Vorey à Chamalières.

- La seconde en avril 2005 de Roanne à Orléans en bordant le canal latéral à cause d’une Loire en crue. Là c’est plus un exploit sportif que j’ai réalisé. Le temps frais et humide ne m’a guère permit de m’arrêter, mais plutôt d’avancer tout en observant l’avifaune tout de même.

- La troisième en avril 2006 (du 17 au 26) d’Orléans à St Brévin les pins. 10 jours de vélo, dont 3 jours de vélo d’Orléans à Tours en compagnie d’une amie. L’idée de créer un petit carnet de bord m’a permis de noter les sensations de pleins d’ami(e) s et de gens rencontrés sur mon parcours. J’ai pris plus le temps sur cette dernière partie de m’arrêter et de visiter des Maisons de Loire (St Dyé, Montlouis, Observatoire à St Mathurin).

Cette descente de Loire m’a permi de découvrir pleins de milieux ligériens que je ne connaissais pas et de m’apercevoir comment était lié l’homme et le fleuve. Que de petits sentiers pratiqués en vélo (GR et PR, sentiers de pays) et de nuitée passée en compagnie de rossignol, chouettes, renard, chevreuil et amphibiens. Les nuits en camping sauvage sont toujours agréables pour découvrir la faune d’un secteur donné. Qu’ajouter de plus que la Loire n’est pas un fleuve comme les autres, on comprend mieux quand on la borde que c’est un fleuve encore sauvage plein de vie. Que les gens que j’ai rencontrés y sont fortement attachés. Un peu comme moi d’ailleurs, je pense qu’elle fait partie de ma vie et que j’aurai bien du mal à l’oublier.

Merci à toi Loire pour tes ses moments passés en ta compagnie et les futurs à venir.

Jean-Michel Feuillet



Forum de l'article



<BOUCLE_pagination>
Erreur MySQL
SELECT forums.* FROM spip_forum AS forums WHERE (forums.id_article='82') AND forums.id_parent=0 AND forums.statut='publie'
Table 'maisonloire.spip_forum' doesn't exist
</BOUCLE_pagination>